Nature Partage

  • ortie

    L'ortie


    l'ORTIE

    Les vertus de l'ortie sont nombreuses : elle est un très bon diurétique, elle agit contre les douleurs de l'arthrite et des rhumatismes et soulage en cas d'inflammation bénigne de la prostate. Les bienfaits de l'ortie sont connus depuis l'Antiquité. C'est l'une des plantes médicinales les plus efficaces.  

    recette, jardin...


  • romarin

    Le Romarin


    Le ROMARIN

    Le romarin fait l’objet de très nombreuses mentions historiques et légendaires. Les anciens lui vouaient une grande vénération. Le romarin est inoffensif lorsqu’il est consommé avec des aliments ou comme médicament par voie orale, topique ou par inhalation aux doses rapportées dans les études. En revanche, la consommation orale d’huile de romarin non diluée peut être dangereuse.

    recette, jardin




  • thym

    Le Thym


    LE THYM

    Appelé farigoule en Provence, le thym commun est utilisé depuis l'Antiquité pour ses vertus digestives, fortifiantes et antiseptiques. C'est d'ailleurs un remède idéal contre les maux de l'hiver et contre les troubles digestifs. Découvrez tous les bienfaits du thym ainsi que des recettes originales d'infusions de thym.

    recette, jardin


  • Le Grand Plantain (Plantago major)


    LE GRAND PLANTAIN

    Si vous pensiez que le pissenlit et le pourpier étaient des plantes incroyables, vous ne réaliserez peut-être pas que le plantain à feuilles larges est une autre "mauvaise herbe" vitale pour un jardin de survie. Voici quelques avantages de la culture de cette plante :

    recette,jardin

  • ail des ours

    Ail des ours

    AIL A L'OURS

    L'ail des ours, ou ail sauvage, est utilisé depuis l'Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Il a des principes actifs identiques à ceux de l'ail commun mais à des concentrations supérieures.

    recette, jardin

  • Lierre Terrestre


    Lierre Terrestre

    Description de la plante Le lierre terrestre est répandu dans toute l’Europe jusqu’en Asie, même au Japon. Considéré comme un cousin éloignée de la menthe (d’où les confusions de nom "glechome" avec la menthe pouillot), il fait partie de la grande famille des lamiacées. On y retrouve d'ailleurs les composantes caractéristiques de la famille : tige carrée et feuilles opposées sur la tige. 

    recette,jardin


  • LE PISSENLIT

    Le Pissenlit

    Les herboristes attribuent les effets bénéfiques du pissenlit sur les systèmes digestif et hépatobiliaire aux principes amers qu’il contient. De plus, ses feuilles et sa racine renferment une étonnante variété de minéraux, de vitamines et d'autres composés qui pourraient expliquer certaines des propriétés qu’on lui prête traditionnellement. Outre sa grande richesse en potassium, le pissenlit contient de bonnes quantités de fer, de calcium, de cuivre, de silice et de manganèse. Quant à la racine, elle renferme, en plus des principes amers, de l’inuline et des sucres complexes, des substances qui favorisent la multiplication de bactéries intestinales bénéfiques4. Le pissenlit renferme aussi des acides gras, de la choline (un nutriment important pour le foie), des vitamines du complexe B, des vitamines C, D et K ainsi que des flavonoïdes et des caroténoïdes.

    recette,jardin